Tierra Viva – Veni, Vidi, Vici!


Nous avons passé le fil d’arrivée de la course Tierra Viva à 23h jeudi en première position toutes catégories confondues après avoir couvert les quelques 500 km du parcours.

Nous avons pleins d’images et d’aventures en tête en plus d’une superbe performance à rapporter avec nous. Nous ne savons pas par quel point commencer surtout qu’il y en a tellement à raconter!

Point de vue santé, nous nous portons à merveille. Nous faisons maintenant les deux activités préférées d’après course : manger et dormir! Nous avons à peine quelques ampoules aux pieds et raideurs au lendemain de la course.

Le pire de la forme est définitivement le postérieur! Il a été mal mené avec les quelques 340km de vélo sur de la planche à laver en gravier et les 120km de kayak sur un banc bien dur monter pour de la course de courte duré.

Mais la course a très bien été pour notre équipe. Nous avons usé de bonnes stratégies qui nous ont permis de se retrouver sur les différentes sections du parcours avec des conditions favorables (i.e. clarté pour bien voir durant les treks, vent faible le soir et la nuit pour limiter les vagues sur les lacs en kayak, sommeil au milieu de grosse section pour couper la longueur en deux, etc).

Le rythme est demeuré bien constant durant toute la course. Il y a eu très peu de sections planes (pas de côtes). Le parcours était tout simplement grandiose. Tant au niveau du défit technique qu’au niveau de la récompense qu’il apportait aux coureurs par sa beauté.

L’organisation de la course a été impeccable. Guri, le directeur de course, à créer un parcours digne d’une course internationale et sa propre expérience comme coureur se faisait sentir dans les sections difficiles.

De plus son équipe de bénévoles était totalement dévouée. Il y avait des gens campés à des endroits complètements reculés qui attendaient que les coureurs passent pendant 1-2-3 jours. Tout le monde se forçait pour nous parler en anglais et même en français. Sinon, je sortais mon espagnol rudimentaire pour tenter de se comprendre.

Tout ceci ne résume que très brièvement cette merveilleuse course. Il faudra se voir face à face pour que l’on puisse vous en raconter plus et avec plus de détails. Ça sera la source de plusieurs discussions dans les semaines et mois à venir!

Nous espérons qu’au travers notre expérience de course, nous réussirons à vous faire vivre en partie la beauté de cette région. Nous avons très hâte de vous voir pour vous raconter le tout de vive voix.

Une Réponse

  1. Anonymous

    Ben voyons donc….ça avait l’air ben trop facile pour vous cette course là!!Félicitations les boys…et bravo pour la photo de la traversée de la rivière à poils!MargePS Francis, il faudrait s’organiser une petite randonnée (ou qqc dans le style), mais un peu moins difficile s’il-vous-plait!

    1 avril 2009 à 4:42

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s