Épreuve de force à Wilderness Traverse


C’était une course attendue de tous les amateurs de raid. Haliburton, Ontario, 40 équipes s’affrontaient à Wilderness Traverse le week du 20-21 août dernier pour le trophé Bob the Beaver, et officieusement pour le titre de meilleure équipe au Canada, du moins dans l’est. La seconde édition de cette course de 24h organisée par Bob Miller est vite devenue un rendez-vous à ne pas manquer! La table était donc mise pour une course à finir entre certaines des meilleures équipes dans le nord-est de l’Amérique. Les paris était ouvert sur Attack Point! Qui sera sur le podium? Seulement trois places pour des équipes comme PentathlondesNeiges.com, Salomon-Suunto, Outeractive, Running Free, Storm-Beowolf, Milton Basement Racers… et nous, Kinetic.

Nous faisions équipe avec Carolyn Connell pour l’occasion, une excellente coureuse qui fait parti de la riche filière de coureuses ontariennes des Salomon Bobkittens. Carolyn était confirmée depuis un bon bout de temps, nous étions confiant de pouvoir nous battre pour les premières places avec elle dans nos rang. Francis revenait bien reposé de superbes vacances à Terre-Neuve, Pascal venait de gagner Race the Phantom, et moi je revenais ben crinqué de RTNX. Nous étions réuni les 3 gars pour la première fois depuis Untamed New England 2010.

Nous sommes arrivés sur place vendredi après-midi. Tout se passe bien, pas trop de stress (inscription rapide et simple, etc). L’organisation est bien prête à recevoir les équipes. On prépare les boîtes de transitions de façon à être le plus efficace possible (liquide+nourriture déjà dans la veste de sauvetage, vêtements, souliers, etc) sachant que chaque minute comptera avec toute cette compétition. Il y a une belle ambiance, c’est un petit monde les courses d’aventures, et puisque tout le monde y est, on en profite pour faire du networking!

Nous allons souper dans un restaurant pas loin. Je mange une super lasagne, extra saran-wrap en dessous, un délice. On a déjà un bon esprit d’équipe. Nous reçevons les cartes vers 20h. Beaucoup de cartes de toutes sortes, il faut consolider afin d’avoir un portrait clair et toutes informations requises pour se rendre à bon port. Au premier coup d’oeil, il ne semble pas y avoir de difficulté ‘majeure’… humm.. on se méfie, c’est clair qu’il y a une attrape! Départ en à pied, avec des choix de routes incluant pas mal de bushwack, ensuite le vélo qui ne semble pas avoir de choix difficile mais… canot avec 3 routes possibles, et trail run pour la fin, avec un choix de sentier ou bushwack. Tout ça nous semble bien intéressant! On termine de faire les cartes dans notre petite chambre d’hôtel à Minden, et on est au lit vers minuit.

Samedi matin, réveil vers 5h30. On a tous eu une bonne nuit de sommeil! On retourne au QG, où on monte dans les autobus qui nous amène au départ. La journée s’annonce chaude, mais la météo a switcher de bord, il va plutôt pleuvoir. On se dit que c’est bon, plus les conditions sont difficiles, mieux c’est!

8:00, c’est le départ! Course sur un chemin, qui devient ensuite un sentier, qui devient… un plus petit sentier… qui n’est pas sur la carte, mais qui va généralement dans la bonne direction, on a un très bon rythme, on mène avec Penthatlon et Outeractive, jusqu’a ce que nous allions chacun dans des directions différentes. Après un bon bushwack, on arrive au sentier attendu, mais on ne sait pas si on est au nord ou au sud du CP1. Nous croyons être au nord.. donc on cours 10min vers le sud pour confirmer.. que nous sommes trop bas… on remonte alors pour trouver le CP à peine 200m de l’endroit où nous avions rebroussé chemin. « Pas grave, c’est juste 20min, la course est jeune! » Le trek continu, on a un bon rythme, et on prends les bonnes décisions. À mi-chemin du trek, je ne me sens pas super top… mais ça va un peu mieux après avoir vomis…:/ Il fait vraiment chaud, on est content de devoir se tremper dans les marécages! Au moins, le soleil s’est caché, et la pluie nous rafraîchie à l’occasion. Un trek ontarien classique.

Arrivés à la transition, on se paye une super salade de fruit bien fraîche (grace à notre cooler!) et on repart rapidement, nous sommes en 7e place avec Running free, « on va rattraper des gens en vélo! » La première partie est difficile, beaucoup de boue, de trous, et nous devons souvent débarquer et marcher. C’est pour le moins assez ‘gras’. Ça finit par devenir plus roulant, et on reprend du rythme. Nous rattrapons 2 équipes, mais Running free nous passe… Carolyn est super forte, Pascal me tire plusieurs fois, Francis va bien, et je m’accroche à ma sale gueule. Il y a de superbes descentes, mais on ne prends pas de risque inutile. On manque une petite fourche cachée, mais d’après les traces tout le monde l’a manqué celle là. Ensuite, Francis nous mène à bon port et on arrive à TA2 en 6e position pour prendre les canots.

Surprise, toutes les équipes de tête y sont, seulement 2 équipes sont sur l’eau à notre arrivée, c’est le temps de mettre à l’eau rapidement! Par contre, nous sommes 1h22 derrière Penthatlon… On fait une transition éclair, et à CP9, nous sommes 5e. Nous avons un bon plan de match pour la section nautique, et on entend bien en profiter. Ce sera une dure bataille, mais la navigation nautique de nuit c’est une de nos force, et Francis est inscisif comme à son habitude. La météo est de notre côté, il n’y a aucun vent, on navigue sur un tapis. C’est vraiment super, avec quelques portages. Nous maximisons tout dans l’espoir de réduire l’écart, 4e à égalité avec Storm-Beowolf à CP10. Le podium nous semble accessible, on y mets la gomme. Arrivé à TA4, nous sommes 3e avec 7 min d’avance, et 11 min de retard sur Salomon-Suunto. Rien n’est encore joué, Carolyn nous botte le derrière sur le trail run, et nous concluons à seulement 7 min de Salomon-Suunto et 36 min de Penthatlondesneiges.com, bien content d’être arrivé et de prendre un lait au chocolat!

Nous sommes très fiers de notre performance, et nous avons atteint notre objectifs de terminer sur le podium. Nous avons fait une très belle course, et nous évaluons nos erreurs à 35 minutes, ce qui minim. L’important est la façon dont on reprend ses erreurs, et nous avons très bien repris, toujours avec un plan de match. En somme une très belle exécution, et une tonne de plaisir.

Un grand merci à l’organisation pour une course admirablement bien organisée, tant au niveau du parcours que de la logistique générale, les informations d’avant course, et le super coverage en ligne (spot, cartes, etc) pour nos proches. Tous ces petits détails font que les gens parlent de l’événement encore et encore. C’est clair que nous seront de retour l’an prochain, prêt à améliorer notre classement!

Félicitations à toutes les équipes, la première autant que la dernière. Merci d’avoir été là en grand nombre et d’avoir fait de cette course un super challenge pour nous.

La saison tire à sa fin mais il reste encore quelques courses. On espère que Carolyn sera partante pour Untamed New England l’an prochain car on a grandement apprécié courir avec elle, et… on a des comptes à régler avec cette course.

Résultats, photos et autres résumés de course

Credit photo: Merci à Luis Moreira pour les super photos!

Alex

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s